Les différences entre l’anglais britannique et l’anglais américain

25 novembre 2013 Catégorie(s) : Apprendre une langue

La langue anglaise s’est développée aux Etats-Unis avec l’arrivée des premiers colons britanniques dans l’Etat de Virginie en 1607. Depuis près de 400 ans, les différences entre l’anglais de ces deux pays se sont accrues à travers plusieurs formes telles que la prononciation, la grammaire et le vocabulaire.

Il est cependant très intéressant d’observer que certains mots qui ont la même orthographe possèdent des significations diamétralement opposés comme par exemple “Biscuit” (= cookie aux Etats-Unis, scone Hors des Etats-Unis), de même que certains mots s’utilisent seulement en anglais américain ou bien en anglais britannique. Certains mots se sont développés aux Etats-Unis puis intégrés à l’anglais universel comme par exemple “Teenager” (= adolescent).  De prime abord, la différence la plus notable entre les deux pays concerne l’accent. L’accent britannique est souvent considéré comme plus distingué que l’accent américain qui lui, à travers de nombreuses contractions de mots et d’expressions, semble parfois être plus familier.

Par ailleurs, il existe également des distinctions au niveau de l’orthographe.  Ces différences apparaissent dans certains mots au niveau du suffixe. Ainsi, les britanniques utiliseront le suffixe –our ; – re  et –ce tandis que les americains utiliseront quant à eux le suffixe –or ; –er et –se (ex : – Colour – Centre – Licence  en anglais britannique et – Color – Center – License en anglais américain).

La différence entre l’anglais américain et l’anglais britannique a souvent été le symbole de la rivalité entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. L’anglais américain influence de plus en plus l’anglais universel mais la base grammaticale conserve une forte influence de l’anglais britannique. Enfin, de nombreuses blagues se sont inspirées de ces différences de langages comme par exemple cette citation du poète et écrivain irlandais Oscar Wilde: “Les anglais et les américains ont tout en commun, sauf la langue”.

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.
Mais pourquoi ne pas être le premier à en laisser un ?
Laissez un commentaire

(*) Champs obligatoires