L’Irlande, île magique et mystérieuse

17 mars 2011 Catégorie(s) : Nos coups de coeur

Prenez un bol d’Eire !

A quelques heures d’avion de la France seulement, l’Irlande est une île magique qui saura vous enchanter. La nature brute et sauvage de l’Irlande, son héritage celte fait de 1001 contes, son peuple chaleureux et accueillant, sans oublier son accent si attachant font de ce pays l’une de mes destinations préférées.

 

L’authenticité de ces terres verdoyantes et la préservation des paysages font la beauté de l’île. C’est d’ailleurs l’une des premières choses à laquelle on pense quand on parle de l’Irlande ! La nature est partout présente, et vous permet de renouer avec elle. Au printemps, il est très agréable de se rendre en Irlande, car Dame Nature s’éveille : les fleurs s’épanouissent, le soleil perce le ciel gris de l’hiver, l’air frais se réchauffe …

 

 

L’Eire (de son autre petit nom !) regorge également de petits villages authentiques et de grandes villes où il fait bon vivre. Les villes principales de l’île sont Dublin (capitale), Galway, Cork et Limerick. Lors de mon séjour, j’ai eu la chance de parcourir « le chemin du Nord », menant de Dublin à Galway en passant par Malahide, Drogheda, Cavan et Sligo. Je vous recommande tout particulièrement de visiter la ville chic de Malahide et son château, de vous promener vers les lacs autour de Sligo et de vous arrêter quelques jours à Galway (mon coup de coeur !).

Où que vous irez en Irlande, de Dublin à Galway, de Cork à Limerick, vous retrouverez les traces d’un passé douloureux, présent dans chaque chanson ou légende irlandaise. Vous retrouvez cette « âme » qui séduit chaque année les voyageurs du monde entier. Malgré le contexte économique difficile de ces derniers mois, je vous recommande vivement de poser vos valises pendant quelques jours en Irlande, et de vous laisser séduire.

Et peut-être aurez-vous la chance de croiser le chemin d’un Leprechaun ou d’un gentil fantôme … !

Par Julie

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article.
Mais pourquoi ne pas être le premier à en laisser un ?
Laissez un commentaire

(*) Champs obligatoires